• Lorem ipsum

Remplacer une corde, expliqué simplement

12 Mar 2021
par Jeroen

Pour un joueur professionnel d'un instument à cordes, c'est quelque chose qui peut être fait dans un instant, mais si vous êtes encore relativement nouveau dans le monde des cordes, cela semble très effrayant: remplacer une corde. Les images bien connues de cicatrices sur votre visage à cause d'une corde soudainement cassée, de violons fêlés, ou de toute une série de cordes défectueuses à côté d'un violoniste en larmes... La bonne nouvelle, c'est qu'avec les bonnes instructions, changer une corde n'est pas du tout difficile. Nous vous expliquons ci-dessous, étape par étape, comment procéder.

La meilleure façon d'apprendre est de copier de quelqu'un qui a le savoir-faire. Demandez à votre professeur, votre luthier, votre ami.e violoniste professionnel... de changer les cordes pour vous la première fois et soyez attentif. Il est également important, lorsque vous changez les cordes, que toutes les parties de votre instrument fonctionnent comme il faut. C'est le bon moment pour tout vérifier et donner un bon travail d'entretien.

Si vous constatez que vos chevilles ou vos tendeurs ne tournent pas correctement ou sont complètement coincés, que votre chevalet est tordu, que d'autres problèmes se posent, ... Alors, demandez de l'aide. Ne pas s'occuper de ces problèmes peut entraîner des conséquences bien pires et coûter cher.

Si vous ne savez pas quelles cordes choisir, consultez notre guide de cordes!

Pour les violonistes ou altistes, un dernier conseil pour de commencer: vérifiez soigneusement si la corde la plus haute - le mi (E) sur violon, le la (A) sur l'alto - a une bout avec une boule ou soit à boucle. C'est généralement à boule, mais il peut arriver que l'on rencontre un tendeur doté d'un système de boucle. Dans ce cas, vous devez veiller à faire le bon choix lors de l'achat de la corde.

Ne relâchez jamais les quatre cordes en même temps. Si vous relâchez la tension de l'instrument, le chevalet tombera et il y a un risque que l'âme (le petit tige à l'intérieur de votre instrument) se renverse. Il est préférable de changer les cordes une par une. Bien que l'ordre dans lequel vous remplacez les cordes n'ait pas vraiment d'importance si vous changez un jeu complet, nous vous recommandons de le faire dans l'ordre suivant: E, G, D, A pour le violon et A, C, G, D pour l'alto et le violoncelle. De cette façon, la stabilité du chevalet sera préservée au maximum.

La feuille de route

1. Enlevez l'ancienne corde en dévissant complètement la cheville. Une fois qu'elle est complètement détachée, vous pouvez retirer l'autre bout de la corde du cordier ou de l'accordeur.

 

2. Lubrifiez la cheville avec de la pâte à cheville. Vous obtiendrez ainsi une souplesse optimale. Il n'y a rien d'aussi ennuyeux qu'une cheville qui, au bout d'un certain temps, commence à se fissurer, se coince ou, au contraire, se détache parce que la friction disparaît.

 

3. Utilisez un crayon pointu pour lubrifier les passages de la corde sur le chevalet et le sillet. De cette façon, la corde glisse en douceur sur le sillet et vous éliminez le risque de rupture ou de torsion du chevalet.

4. Insérez la corde dans le trou de la cheville corréspondante. Veillez à insérer les cordes à la bonne place par rapport aux autres chevilles - la corde de sol (G), par exemple, sera à gauche de la corde de ré (D), etc. C'est parfois un travail de patience. Si vous ne pouvez pas trouver le trou tout de suite ou si vous ne pouvez pas l'atteindre avec le bout de la corde, bougez la cheville un peu vers l'extérieur et vers l'intérieur jusqu'à ce que vous trouviez le bon endroit. Les cordes ne peuvent pas se croiser ou se toucher plus tard. Le bout de la corde peut sortir un tout petit peu, un cm ou moins, sinon le bout libre peut vibrer de manière inattendue.

 

5. Tournez la cheville (dans le sens des aiguilles d'une montre à la côté droite, dans le sens inverse à la côté gauche), de manière à ce que la corde s'enroule autour. Veillez à ce que les enroulements soient bien placés l'un à côté de l'autre, vers l'intérieur de la volute. Vous pouvez utiliser les doigts de votre main libre pour guider la corde dans la bonne direction. Important: pendant l'accord, poussez les chevilles vers l'intérieur pour qu'elles s'enclenchent.

 

6. Lorsque la corde a été enroulée plusieurs fois autour de la clé d'accord, il est temps de fixer l'autre extrémité à l'accordeur ou au cordier. Il suffit d'insérer la boule dans l'espace prévu et de serrer un peu plus la corde, elle se fixera automatiquement au bon endroit. Tenez la corde un peu tendue avec votre main libre pour que les enroulements de la cheville ne se détachent pas.

 

7. Fait attention que la corde glisse maintenant dans les bonnes passages sur le chevalet et le sillet; si nécessaire, mettez-les au bon endroit. La plupart des cordes de mi (E) ont une petite rondelle en plastique qui doit être placée sur le chevalet, pour éviter que la corde fine coupe un sillon trop profond après un certain temps.

 

8. Vérifiez que votre chevalet est bien droit. Le côté du cordier doit former un angle de 90° avec la table d'harmonie de l'instrument, l'autre côté est un peu incliné. Vous pouvez déplacer le chevalet avec précaution à deux mains, de préférence lorsque les cordes ne sont pas encore complètement accordées - et que la tension est un peu plus faible. 
9. Amenez progressivement les cordes à la bonne accordage avec les chevilles, en vous assurant que le chevalet est toujours à l'angle voulu. Vous pouvez également dévisser complètement les tendeurs, afin de pouvoir les utiliser pleinement à l'avenir. Ne dépassez pas le diapason normal de la corde! Sinon, vous risquez de prendre un mauvais départ et de vous retrouver avec une corde cassée...  

 

Les nouvelles cordes ont besoin de temps pour "s'installer", pour se roder. Le temps qu'il faut pour atteindre leur timbre idéal et leur accordage stable dépend de la marque et du type de corde. La corde pourrait produire un son un peu métallique au début. Certaines cordes y parviennent en quelques minutes, d'autres en plusieurs jours. La plupart des cordes à noyau synthétique le font relativement rapidement, les cordes en boyau (filées) ont généralement besoin de plus de temps. Les cordes en acier sont les championnes et nécessitent très peu de temps de rodage. Vous pouvez accélérer un peu ce processus en "étirant" les cordes lors qu'elles sont déjà sur l'instrument. Comme si vous jouiez un pizzicato fort, mais sans lâcher la corde. 

Quelques conseils supplémentaires

  • Si la cheville ne veut pas rester en place après l'accordage, assurez-vous d'avoir bien appuyé dessus. Peut-être l'enroulement de la corde appuie sur le trou dans la volute à l'intérieur, empêchant ainsi la clé de se verrouiller? Desserrez alors la corde et remettez-la en place d'une autre manière.
  • Au secours, ma ficelle s'est cassée! Il est très rare qu'une nouvelle corde se casse sans raison. Cela se produit généralement lorsqu'elles sont accordées trop haut. Parfois, cela est à cause d'une pièce pointue sur le chevalet, le sillet ou la clé...µ
  • La corde ne reste pas dans le cordier? Alors la boule de la corde ne s'accroche pas dans l'endroit prévu. Dans ce cas, vous devez insérer la corde plus profondément dans le cordier. Si l'écart n'est pas assez large (par exemple parce que votre cordier est conçu pour des cordes en acier fines et que vous essayez de monter des cordes synthétiques), vous pouvez l'étirer un peu ou monter un autre cordier adapté.
  • Vous pouvez lubrifier les tendeurs en dévissant complètement la vis et en l'enduisant d'un produit à base d'huile. Il peut s'agir d'huile végétale, d'huile de vélo ou de vaseline, tout ce que vous avez sous la main!
  • La durée de vie de vos cordes peut être prolongée en vous lavant bien les mains avant de jouer, et après avoir joué, enlevez la colophane et les résidus de transpiration avec un chiffon sec.

En prenant bien soin de vos cordes et en les remplaçant si nécessaire, vous vous assurez de toujours bénéficier d'une qualité sonore idéale!

 



Écrivez le premier commentaire...
Laisser un commentaire